éducation·santé

Le stress : de quoi s’agit-il vraiment?

sante-essentielle-stress-de-quoi-s-agit-il

Le stress est omniprésent dans nos vies, nous en entendons parler régulièrement et à toutes les sauces…mais savons-nous réellement de quoi il s’agit?

Penchons-nous donc ensemble sur ce « mot » (source de nombreux maux) qui souvent fait peur, par méconnaissance de ce qu’il implique.

Et oui, nous pouvons facilement nous effrayer de ce que nous ne connaissons pas. C’est d’ailleurs l’un de nos « mécanismes de survie ».

Il est donc logique qu’une meilleure compréhension du mécanisme du stress nous donne des clés pour l’appréhender au quotidien et ainsi créer nos propres outils adaptés pour mieux le gérer lorsqu’il surgit.

Tout d’abord, le stress est un phénomène physiologique naturel.

Le stress est la réponse naturelle de notre organisme (physique et mental) à ce qu’il perçoit comme un danger et une atteinte à notre état d’équilibre. 

Cette « agression », supposée ou avérée, déclenche en nous une série de réactions qui vont nous mettre en capacité de « fuir ou combattre », c’est à dire nous fournir l’énergie à dépenser pour retrouver un état d’équilibre en réagissant rapidement à la menace.

Le mécanisme du stress, supervisé par notre système nerveux autonome (appelé également système nerveux végétatif, et subdivisé en système sympathique et système parasympathique), se déroule en 3 temps :

  1. la phase de préparation à l’action : quand le danger se présente, les hormones du stress véhiculent les informations nécessaires pour être prêt à agir;
  2. la phase de mobilisation des défenses : elle nous permet de puiser en nous les ressources et les dépenser pour agir;
  3. la phase de récupération : elle permet de reconstituer nos réserves.

 

sante-essentielle-stress-systeme-nerveux-autonome.png
Système nerveux autonome (sympathique -> dépense d’énergie / parasympathique -> récupération des stocks)

Nous le constatons ici, le mécanisme de stress (stress aigu), s’il se déroule correctement et efficacement, nous permet de dépenser l’énergie nécessaire pour « fuir ou combattre » un « danger » et de reconstituer nos stocks d’énergie pour être capable, une fois à la phase de récupération terminée, de faire face à un éventuel nouveau « danger ».

Si son cycle complet est respecté, un stress ne génère donc pas de problème particulier. Les problématiques liées au stress surviennent lorsque des stress s’enchaînent avant que les phases de récupération ne soient totalement menées à bien. Nous parlons alors de stress chronique, qui nous fait continuer à dépenser notre énergie alors que nos stocks s’épuisent progressivement et que nous n’arrivons pas à les reconstituer. A terme, le stress chronique peut aboutir au phénomène de burn-out : lorsque nous arrivons à « saturation complète » puisque, ne disposant plus des réserves nécessaires, nous ne pouvons plus dépenser d’énergie.

Au vu de cette présentation des mécanismes de stress aigu, stress chronique et burn-out, nous comprendrons aisément que le respect des temps de récupérations est d’une importance capitale pour notre Santé : à nous de réguler notre propre rythme pour entretenir notre bien-être, quitte à intégrer des moments de pause supplémentaires si le besoin s’en fait sentir afin d’être prêts à avancer de nouveau!

sante-essentielle-stress-pause-recuperer

Enfin, si nous ne devions retenir qu’une seule petite action nous permettant de réguler notre stress, lorsqu’il se présente et qu’il nous semble « prendre toute la place » en nous faisant « perdre vos moyens », retenons celle-ci : pensons à souffler!

C’est tout simple, encore faut-il y songer!

Notre respiration, rythmée par nos inspirations et expirations, se déroulant la plupart du temps de manière automatique (en étant supervisée par notre système nerveux autonome), nous avons cependant, à chaque instant, la possibilité et la capacité de la moduler à notre convenance, en fonction de nos besoins.

Le fait d’expirer consciemment et volontairement nous permet ainsi de « faire de la place » pour reprendre un nouveau « bol d’oxygène » et nous ressourcer pour mieux faire face à une situation stressante et/ou en récupérer.

Alors, à nos marques, prêts : soufflons! 😀

Diane Le Berre

Ostéopathe D.O et aroma-olfactothérapeute

2 réflexions au sujet de « Le stress : de quoi s’agit-il vraiment? »

  1. Le mal du siècle hummmm quel bel article !!! Chapeau on dit que l’ignorance et la peur sont les plus grandes maladies. Le stress est la conséquence de la peur. Dès que je peux je vais commenter cet article et poser des questions. Îl est super intéressant vraiment. Merci à toi Diane 👍❤️

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ce commentaire Henriette.
      Le stress, réaction physiologique, et la peur, émotion, ne relèvent pas tout à fait des mêmes mécanismes.
      Cependant, nous pouvons effectivement les relier : il est fréquent qu’elles aillent de pair.
      Je répondrais aux questions avec plaisir 😊

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s