Détente·santé

J’ose agir, c’est bon pour la Santé!

image

Stop aux « il faudrait… », « ce serait bien de… », « je devrais… »
C’est dit : « J’agis! »

Nous nous torturons souvent avec de multiples contraintes alors que nous sommes capables, par nous-mêmes, de nous alléger et nous bouger, afin de favoriser notre Santé et celle de notre entourage :

« Je me libère de la pression subie (que je suis d’ailleurs seul-e à m’infliger, pour la majeure partie) et je fais en sorte d’avancer.
J’arrête de voir une montagne infranchissable face à moi et je démarre petit à petit, pas à pas. »

Pas mal comme programme, non?
Alors, c’est parti! Suivez le guide 😉

image

Tout d’abord, procédons à un état des lieux afin de préparer le chantier.

Prenons conscience de notre « machine à penser » (ou plutôt à « mouliner ») qui nous abreuve d’injonctions et de normes à respecter pour « bien » faire. Celle-ci nous laisse à croire qu’il faudrait avoir tout bon du premier coup.
Comme si les essais n’existaient pas et que les erreurs ne nous permettaient pas d’apprendre et de nous améliorer…
Cette petite voix interne mérite d’être apprivoisée!

image

En effet, nous nous mettons souvent des bâtons dans les roues tout seuls. Même pas besoin d’aide pour se saborder avant d’avoir levé l’ancre… Encore faut-il le repérer pour naviguer en manoeuvrant en fonction de ces fameuses « pensées limitantes »!
Si l’on voit ou ressent un obstacle, que l’on en prend la mesure, il est plus simple de choisir la façon de l’aborder : le contourner, le franchir ou ne rien faire… mais en pleine conscience.

image

Après avoir pris la température et évalué la tâche à accomplir, nous pouvons mettre en place un plan d’action.
Il est ainsi souvent possible de diviser en petites actions, facilement réalisables, l’action complète à laquelle nous souhaitons nous atteler.

sante-essentielle-oser-agir-mecanisme.jpg

« Qui peut le plus, peut le moins »…si vous ne sentez pas encore à la hauteur de vous confronter au « plus » (par manque de confiance, bien que vous en soyez probablement capables), apprenez à gérer les petits « moins » dont la somme aboutira au « plus ».

image

J’agis, à mon échelle…elle est petite?! Ce n’est pas grave, elle grandira avec le temps et l’expérience! Il y a un début à tout!


Prêts pour le saut dans le grand bain?
Préparez-vous…plongez!

image
Place à l’action!
Tenter quelque chose, c’est « risquer » de réussir!

image


Dépassez vos propres limites!
Soyez parés au décollage!

image

L’important n’est pas tant ce que vous aller faire ni comment vous aller passer à l’action, l’importance réside dans le fait d’amorcer « la pompe à actions ».

Il faut bien démarrer quelque part, et il n’est jamais trop tard…

De vos actes et expérimentations vous tirerez des enseignements qui vous permettront progressivement d’aller vers ce à quoi vous aspirez.

Le chemin ne sera sans doute pas une belle ligne droite, vous croiserez vraisemblablement nombre d’embûches, mais ce sera le vôtre!

 

Diane Le Berre
Ostéopathe D.O & aroma-olfactothérapeute

Une réflexion au sujet de « J’ose agir, c’est bon pour la Santé! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s